Seshat : Jacob Bronowski

Jacob Bronowski (Pologne)

Lodz, 18 janvier 1908 - East Hampton, 22 août 1974

Biographie

Jacob Bronowski était un mathématicien britannico-américain d'origine polonaise, de tradition hébraïque, philosophe des sciences et poète, auteur de "Science and Human Values" en 1956.
Son père Abram Bronowski a eu une affaire commerciale avec Londres où toute la famille y a immigré avec sa mère Celia Flatto en 1920 après un séjour en Allemagne quand la Russie a occupé la Pologne orientale durant la Première Guerre Mondiale. Ce n’était pas facile pour le petit garçon "Bruno", de son surnom affectif, qui arrivait en Angleterre sans connaître le premier mot anglais, mais il connaissait déjà une langue, le polonais. À partir d’une première langue maîtrisée, toutes les autres viendront comme des détails, affirmait-il dans sa série télévisuelle "L’évolution de l’homme" ("The Ascent of Man") de la BBC qui l’a rendu célèbre auprès du grand public cultivé.
Comme élève méritant, Bronowski a eu une bourse d’études en mathématiques au "Jesus College de Cambridge" où il a commencé ses études en mathématiques et devint "Wrangler" (sommet de la première liste des meilleurs étudiants, correspondant au statut de " major" à l’École Polytechnique de Paris) en 1930. À Cambridge, les intérêts de Bronowski dépassaient les mathématiques qui ne servent à rien, mais sont la clé de toutes les portes, cité par Norbert Wiener ("Human Use of Human beings. Cybernetics and Society", "Cybernétique et Société").
Il continuait avec son amour pour la littérature et éditait la revue littéraire "Experiment", avec d’autres étudiants en mathématiques, qui a paru pour la première fois en 1928. Comme il disait plus tard, la poésie était pour lui un amour précoce pour les mathématiques. Ces années à Cambridge, disait-il plus tard, étaient celles de l’expansion de ses intérêts.

Biographie dans MacTutor : http://www-gap.dcs.st-and.ac.uk/~history/Biographies/Bronowski.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Après son doctorat en mathématiques sur une thèse au sujet des problèmes en géométrie et topologie (études des formes simples et complexes, respectivement) et sa citoyenneté britannique en 1933, il vivait à Majorque pour un temps et il fut nommé maître de conférences (Lecturer) en mathématiques et son premier livre publié en 1939 n’était pas un livre de mathématiques, mais une plaidoirie pour le poète.
Son livre le plus connu du grand public cultivé est intitulé "William Blake, a man without a mask" (1944), le poète romantique souvent cité par Gregory Bateson. En 1941, il s’est marié avec Rita Coblentz qui était une sculptrice et ils quittèrent Hull en 1942 pour des travaux militaires dans des endroits secrets et Bronowski devint un pionnier de la recherche opérationnelle en utilisant une théorie mathématique qu’il a développée pour augmenter l’efficacité des bombardements aériens. En 1945, il alla au Japon avec la Mission des Chefs d’État Major britannique pour étudier les effets de la bombe atomique sur Nagasaki et cette expérience a été le point tournant de sa vie, en abandonnant la recherche scientifique pour se concentrer sur l’éthique de la science et ensuite sur la biologie des sciences de la vie.
Dans son livre "Science and Human Values" (1956), il a décrit sa visite à Nagasaki et après cette visite il a écrit le fameux rapport "The Effects of Atomic Bombs at Hiroshima and Nagasaki”. Après ses travaux militaires, Bronowski a abandonné l’usage militaire des mathématiques.
Les travaux civils en mathématiques se rapportaient à la recherche opérationnelle et il a publié un article en statistique avec Jerzy Neyman “The variance of the measure of a two-dimensional random set” en 1945 et a ensuite travaillé pour l’UNESCO dans l’application des statistiques en économie et dans les industries de 1947 à 1950 quand il fut nommé directeur à la “Coal Research Establishment of the National Coal Board”. Il dirigeait les recherches sur les carburants sans fumée, dont une forme a été nommée "briques de Bronowski".
Pour ses talents en mathématiques, il a été demandé à Bronowski d’appliquer les méthodes statistiques pour résoudre un problème de Paléontologie et déterminer si le crâne fossilisé de l’enfant de Taung, auparavant découvert en Afrique orientale, pouvait appartenir à un ancêtre possible des humains d’aujourd’hui. C’était le point de départ et la retrouvaille avec ses intérêts pour la biologie humaine et surtout sa production intellectuelle et ainsi commença sa nouvelle carrière de communicateur et de vulgarisateur scientifique, peut-être la partie la plus connue de ses travaux.. Le programme de la BBC "The Brain Trust" devint rapidement populaire et lui a donné une réputation d’un savant de grande profondeur et de connaissance encyclopédique avec un don extraordinaire d’expliquer simplement des concepts scientifiques difficiles. En 1953, il a été "Visiting Professor" au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et c’était à cette époque qu’il a travaillé sur les idées qui apparaissaient dans son livre "Science and Human Values" où Il n’a jamais accepté l’idée de la fracture entre science et conscience dans les aspirations humaines, entre les sciences "dures" physico-chimiques et les sciences "douces" sociales ou humaines, en termes d’aujourd’hui.
Parmi ses livres, on peut mentionner: “The Common Sense of Science” (1951), “Science and Human Values” (1956, édition revue en 1965), which we quoted from above, et “The Identity of Man” (1965). Pour ses intérêts en biologie, Bronowski s’est engagé dans l’établissement de la“Salk Institute for Biological Studies” à La Jolla, près de San Diego, Californie. Cet Institut avait pour but d’examiner l’intégration de la biologie aux sciences humaines.
La série télévisuelle de la BBC et le livre d’accompagnement (companion book) "Ascent of Man", "Évolution de l’homme" est la synthèse et le résumé des travaux de Bronowski.


Lieu de naissance

Nom à l'époque : Lódz

Pays à l'époque : Russie



Nom actuel : Lódz

Pays actuel : Pologne

Agrandir le plan


Arbre généalogique mathématique

Voir sa fiche dans The Mathematics Genealogy Project


Mathématiciens contemporains de Jacob Bronowski

Situer Jacob Bronowski dans la chronologie des mathématiciens

Howard Hathaway Aiken (1900 - 1973)
Pavel Sergeevitch Alexandrov (1896 - 1982)
Paul Emile Appell (1855 - 1930)
Emil Artin (1898 - 1962)
René-Louis Baire (1874 - 1932)
Alan Baker (1939)
Henry Frederick Baker (1866 - 1956)
Stefan Banach (1892 - 1945)
Nina Karlovna Bari (1901 - 1961)
Claude Berge (1926 - 2002)
Felix Bernstein (1878 - 1956)
Abram Samoilovitch Besicovitch (1891 - 1970)
Luigi Bianchi (1856 - 1928)
Vilhelm Frimann Koren Bjerknes (1862 - 1951)
Harald Bohr (1887 - 1951)
Enrico Bombieri (1940)
Alicia Boole Stott (1860 - 1940)
Félix Edouard Justin Emile Borel (1871 - 1956)
Valentina Mikhailovna Borok (1931 - 2004)
Ladislaus Josephovich Bortkiewicz (1868 - 1931)
Nicolas Bourbaki (1935 - 1968)
Luitzen Egbertus Jan Brouwer (1881 - 1966)
Marjorie Lee Browne (1914 - 1979)
Renato Caccioppoli (1904 - 1959)
Florian Cajori (1859 - 1930)
Francesco Paolo Cantelli (1875 - 1966)
Constantin Carathéodory (1859 - 1950)
Torsten Carleman (1892 - 1949)
Fritz Carlson (1888 - 1952)
Henri Paul Cartan (1904 - 2008)
Élie Joseph Cartan (1869 - 1951)
John William Scott Cassels (1922)
Guido Castelnuovo (1865 - 1952)
David Gawen Champernowne (1912 - 2000)
Shiing-shen Chern (1911 - 2004)
Fan Rong King Chung Graham (1949)
Paul Joseph Cohen (1934 - 2007)
Lothar Collatz (1910 - 1990)
Alain Connes (1947)
John Horton Conway (1937)
Richard Courant (1888 - 1972)
Elbert Frank Cox (1895 - 1969)
Gertrude Mary Cox (1900 - 1978)
Harold Scott MacDonald Coxeter (1907 - 2003)
George Bernard Dantzig (1914 - 2005)
Ingrid Daubechies (1954)
Ennio De Giorgi (1928 - 1996)
Georges de Rham (1903 - 1990)
Max Wilhelm Dehn (1878 - 1952)
Boris Nikolaevich Delone (1890 - 1980)
Leonard Eugene Dickson (1874 - 1954)
Jean Alexandre Eugène Dieudonné (1906 - 1992)
Edsger Wybe Dijkstra (1930 - 2002)
Paul Adrien Maurice Dirac (1902 - 1984)
Wolfgang Doeblin (1915 - 1940)
Marie-Louise Dubreil-Jacotin (1903 - 1972)
Henry Ernest Dudeney (1857 - 1930)
Winifred Edgerton Merrill (1862 - 1951)
Paul Erdös (1913 - 1996)
Agner Krarup Erlang (1878 - 1929)
Maurits Cornelis Escher (1898 - 1972)
Machgielis Euwe (1901 - 1981)
Gerd Faltings (1954)
Gyula Farkas (1847 - 1930)
Mary Celine Fasenmyer (1906 - 1996)
Charles Louis Fefferman (1949)
Mitchell Jay Feigenbaum (1944)
John Charles Fields (1863 - 1932)
Ernst Sigismund Fischer (1875 - 1954)
Ronald Aylmer Fisher (1890 - 1962)
Andrew Russell Forsyth (1858 - 1942)
Maurice René Fréchet (1878 - 1973)
William F. Friedman (1891 - 1969)
Albrecht Fröhlich (1916 - 2001)
Martin Gardner (1914 - 2010)
Hilda Geiringer von Mises (1893 - 1973)
Karl Friedrich Geiser (1881 - 1934)
Gerhard Gentzen (1909 - 1945)
William Sealey Gosset (1876 - 1937)
Edouard Jean-Baptiste Goursat (1858 - 1936)
Alexander Grothendieck (1928 - 2014)
Kurt Gödel (1906 - 1978)
Jacques Salomon Hadamard (1865 - 1963)
Paul Richard Halmos (1916 - 2006)
Godfrey Harold Hardy (1877 - 1947)
Felix Hausdorff (1868 - 1942)
Erich Hecke (1887 - 1947)
Hans Arnold Heilbronn (1908 - 1975)
David Hilbert (1862 - 1943)
Herman Hollerith (1860 - 1929)
Heinz Hopf (1894 - 1971)
Witold Hurewicz (1904 - 1956)
Kiyosi Itô (1915 - 2008)
Kenkichi Iwasawa (1917 - 1998)
William Ernest Johnson (1858 - 1931)
Gaston Maurice Julia (1893 - 1978)
Dattatreya Ramachandra Kaprekar (1905 - 1986)
Linda Jo Goldway Keen (1940)
Alexandre Iakovlevitch Khintchine (1894 - 1959)
Donald Ervin Knuth (1938)
Kunihiko Kodaira (1915 - 1997)
Andreï Nikolaïevich Kolmogorov (1903 - 1987)
Wolfgang Krull (1899 - 1971)
Krystyna M. Trybulec Kuperberg (1944)
Kazimierz Kuratowski (1896 - 1980)
Martin Wilhelm Kutta (1867 - 1944)
Charles Jean Gustave Nicolas de La Vallée Poussin (1866 - 1962)
Christine Ladd-Franklin (1847 - 1930)
Emanuel Lasker (1868 - 1941)
Henri Léon Lebesgue (1875 - 1941)
Solomon Lefschetz (1884 - 1972)
Emma Markovna Trotskaia Lehmer (1906 - 2007)
Norman Levinson (1912 - 1975)
Carl Louis Ferdinand von Lindemann (1852 - 1939)
Jacques-Louis Lions (1928 - 2001)
John Edensor Littlewood (1885 - 1977)
Edward Norton Lorenz (1917 - 2008)
Jan Lukasiewicz (1878 - 1956)
Nikolaï Nikolaïevitch Luzin (1883 - 1950)
Leopold Löwenheim (1878 - 1957)
Benoît Mandelbrot (1924 - 2010)
Barry Charles Mazur (1937)
Karl Menger (1902 - 1985)
David Bryant Mumford (1937)
John Forbes Nash (1928 - 2015)
Evelyn Merle Roden Nelson (1943 - 1987)
Phyllis Nicolson (1917 - 1968)
Emmy Noether (1882 - 1935)
Olga Arsenievna Oleinik (1925 - 2001)
Giuseppe Peano (1858 - 1932)
Karl Pearson (1857 - 1936)
Charles Emile Picard (1856 - 1941)
Georg Alexander Pick (1859 - 1943)
Michel Plancherel (1885 - 1967)
Josip Plemelj (1873 - 1967)
George Pólya (1887 - 1985)
Lev Semionovitch Pontriagine (1908 - 1988)
Willard Van Orman Quine (1908 - 2000)
Frank Plumpton Ramsey (1903 - 1930)
Helena Rasiowa (1917 - 1994)
Mina Spiegel Rees (1902 - 1997)
Abraham Robinson (1918 - 1974)
Julia Hall Bowman Robinson (1919 - 1985)
Bertrand Arthur William Russell (1872 - 1970)
Raphaël Salem (1898 - 1963)
Leonard Jimmie Savage (1917 - 1971)
Henry Scheffé (1907 - 1977)
Isaac Jacob Schoenberg (1903 - 1990)
Laurent Schwartz (1915 - 2002)
Arthur Moritz Schönflies (1853 - 1928)
Atle Selberg (1917 - 2007)
John Greenlees Semple (1904 - 1985)
Jean-Pierre Serre (1926)
Claude Elwood Shannon (1916 - 2001)
Carl Ludwig Siegel (1896 - 1981)
Waclaw Franciszek Sierpinski (1882 - 1969)
Thoralf Albert Skolem (1887 - 1963)
Alexander Ivanovich Skopin (1927 - 2003)
Vladimir Ivanovitch Smirnov (1887 - 1974)
Hugo Dionizy Steinhaus (1887 - 1972)
Marshall Harvey Stone (1903 - 1989)
Dirk Jan Struik (1894 - 2000)
Michio Suzuki (1926 - 1998)
Teiji Takagi (1875 - 1960)
Yutaka Taniyama (1927 - 1958)
Alfred Tarski (1902 - 1983)
Nikolaï Grigorevitch Tchebotarov (1894 - 1947)
René Thom (1923 - 2002)
D'arcy Wentworth Thompson (1860 - 1948)
John Griggs Thompson (1932)
Edward Charles Titchmarsh (1899 - 1963)
Jacques Tits (1930)
Francesco Giacomo Tricomi (1897 - 1978)
John Wilder Tukey (1915 - 2000)
Alan Mathison Turing (1912 - 1954)
Stanislaw Marcin Ulam (1909 - 1984)
Oswald Veblen (1880 - 1960)
Ernest Vessiot (1865 - 1952)
Ivan Matveievitch Vinogradov (1891 - 1983)
Vito Volterra (1860 - 1940)
Walther Franz Anton von Dyck (1856 - 1934)
Richard Edler von Mises (1883 - 1953)
John von Neumann (1903 - 1957)
Abraham Wald (1902 - 1950)
André Weil (1906 - 1998)
Hermann Klaus Hugo Weyl (1885 - 1955)
Anna Johnson Pell Wheeler (1883 - 1966)
John Henry Constantine Whitehead (1904 - 1960)
Alfred North Whitehead (1861 - 1947)
Hassler Whitney (1907 - 1989)
Edmund Taylor Whittaker (1873 - 1956)
Norbert Wiener (1894 - 1964)
Andrew John Wiles (1953)
Ludwig Josef Johann Wittgenstein (1899 - 1954)
Laurence Chisholm Young (1905 - 2000)
Oscar Zariski (1899 - 1986)
Ernst Friedrich Ferdinand Zermelo (1871 - 1953)
Max August Zorn (1906 - 1993)