Seshat : David Hilbert

David Hilbert (Allemagne)

Königsberg, 23 janvier 1862 - Göttingen, 14 février 1943

Biographie

David Hilbert est un mathématicien allemand.
Diplômé du lycée de Königsberg, il complète son doctorat à l'université de Königsberg sous la supervision de Ferdinand von Lindemann. En 1885, il remet sa thèse intitulée Über invariante Eigenschaften specieller binärer Formen, insbesondere der Kugelfunctionen (que l'on peut traduire par Sur les propriétés invariantes des formes binaires spéciales, particulièrement les fonctions circulaires). À la même période, Hermann Minkowski étudie à la même université. Les deux deviennent de bons amis et chacun aura une influence marquée à un moment ou un autre sur la carrière scientifique de l'autre.
De 1886 à 1895, Hilbert est professeur à l'Université de Königsberg. En 1892, il épouse Käthe Jerosch (1864-1945) et ils auront un fils prénommé Franz Hilbert (1893-1969). En 1895, sur la recommandation de Felix Klein, il est nommé à la chaire de mathématiques de l'Université de Göttingen. À ce moment, Göttingen est considéré comme le meilleur centre de recherches en mathématiques au monde. Hilbert y restera jusqu’à sa retraite en 1930, malgré d'autres offres.
Au début du XXe siècle, il est mal vu pour une femme d'enseigner au niveau universitaire en Prusse. Vers 1910, Hilbert soutient les efforts d'Emmy Noether, mathématicienne de premier ordre, qui souhaite enseigner à l'université de Göttingen. Pour faire fléchir les opposants, il affirme alors que l'université n'est pas un bain turc. Pour déjouer le système établi, Hilbert prête son nom à Noether qui peut ainsi annoncer l'horaire de ses cours sans entacher la réputation de l'université.
En 1930, l'année de sa retraite de Göttingen, Hilbert fait une allocution à la radio, dénonçant un certain pessimisme dans la pensée allemande, porteuse de l'ignorabimus de Emil du Bois-Reymond. C'est à cette occasion qu'il prononce « Wir müssen wissen, wir werden wissen » (« Nous devons savoir, nous saurons »). Ironiquement, un jour avant qu'il ne prononce cette phrase, Kurt Gödel remet sa thèse qui contient son théorème d'incomplétude, théorème qui rend inutile le programme de Hilbert.
En 1933, Hilbert voit les nazis limoger plusieurs membres éminents de l'Université de Göttingen. Parmi ceux-ci, citons Hermann Weyl, qui remplace Hilbert à la chaire de mathématiques après sa retraite en 1930, Emmy Noether et Edmund Landau. Paul Bernays, collaborateur de Hilbert en logique mathématique et co-auteur avec lui de Grundlagen der Mathematik, un important livre paru en deux volumes en 1934 et en 1939, quitte l'Allemagne suite aux pressions des nazis. Leur ouvrage était la suite du livre publié par Hilbert et Ackermann : Principles of Theoretical Logic (1928).
Environ une année plus tard, Hilbert, invité à un banquet, est assis à côté du ministre de l'Éducation Bernhard Rust. À la question de Rust : « Comment se trouvent les mathématiques à Göttingen maintenant qu'elle est libre de l'influence juive ? », Hilbert a répliqué : « Des mathématiques à Göttingen ? Il n'y en a plus guère. »
Lorsque Hilbert meurt en 1943, les nazis ont complètement restructuré l'université, tous les Juifs et conjoints de Juifs forcés de partir, certains ayant réussi à fuir l'Allemagne, d'autres déportés. Environ une douzaine de personnes assistent à ses funérailles, deux seulement étant des ex-collègues. Sur sa tombe à Göttingen, on peut lire cet épitaphe : Wir müssen wissen, wir werden wissen.
Parmi les étudiants de Hilbert, citons Hermann Weyl, Emanuel Lasker, Ernst Zermelo et Carl Gustav Hempel. John von Neumann était son assistant. À l'université de Göttingen, le cercle d'amis de Hilbert était composé des meilleurs mathématiciens du XXe siècle, tels Emmy Noether et Alonzo Church.

Biographie dans MacTutor : http://www-gap.dcs.st-and.ac.uk/~history/Biographies/Hilbert.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Hilbert est souvent considéré comme un des plus grands mathématiciens du XXe siècle, au même titre que Henri Poincaré. Il a créé ou développé un large éventail d'idées fondamentales, que ce soit la théorie des invariants, l'axiomatisation de la géométrie ou les fondements de l'analyse fonctionnelle (avec les espaces de Hilbert).
L'un des exemples les mieux connus de sa position de chef de file est sa présentation, en 1900, de ses fameux problèmes qui ont durablement influencé les recherches mathématiques du XXe siècle. Hilbert et ses étudiants ont fourni une portion significative de l'infrastructure mathématique nécessaire à l'éclosion de la mécanique quantique et de la relativité générale.
Il a adopté et défendu avec vigueur les idées de Georg Cantor en théorie des ensembles et sur les nombres transfinis. Il est aussi connu comme l'un des fondateurs de la théorie de la démonstration, de la logique mathématique et a clairement distingué les mathématiques des métamathématiques.
Ses contributions aux mathématiques sont nombreuses :
  • Consolidation de la théorie des invariants, qui était le sujet de sa thèse.
  • L'axiomatisation de la géométrie euclidienne, pour la rendre cohérente, parue dans son (de) Grundlagen der Geometrie (Base de la géometrie).
  • Travaux sur la théorie algébrique des nombres, reprenant et simplifiant, avec l'aide de Minkowski, les travaux de Kummer, Kronecker, Dirichlet et Dedekind, et les publiant dans son (de) Zahlbericht (Rapport sur les nombres).
  • Apport des espaces de Hilbert, lors de ses travaux en analyse sur les équations intégrales.
  • Apport sur les bases mathématiques de la relativité générale d'Einstein, notamment la dérivation de son équation à partir de l'action d'Einstein-Hilbert.


Lieu de naissance

Nom à l'époque : Königsberg

Pays à l'époque : Prusse



Nom actuel : Kaliningrad

Pays actuel : Russie

Agrandir le plan


Arbre généalogique mathématique

Voir sa fiche dans The Mathematics Genealogy Project


Mathématiciens contemporains de David Hilbert

Situer David Hilbert dans la chronologie des mathématiciens

John Couch Adams (1819 - 1892)
Howard Hathaway Aiken (1900 - 1973)
Georg Biddell Airy (1801 - 1892)
Pavel Sergeevitch Alexandrov (1896 - 1982)
Jacob Amsler (1823 - 1912)
Paul Emile Appell (1855 - 1930)
Siegfried Heinrich Aronhold (1819 - 1884)
Emil Artin (1898 - 1962)
René-Louis Baire (1874 - 1932)
Henry Frederick Baker (1866 - 1956)
Johann Jakob Balmer (1825 - 1898)
Stefan Banach (1892 - 1945)
Nina Karlovna Bari (1901 - 1961)
Eugenio Beltrami (1835 - 1900)
Felix Bernstein (1878 - 1956)
Joseph Louis François Bertrand (1822 - 1900)
Abram Samoilovitch Besicovitch (1891 - 1970)
Luigi Bianchi (1856 - 1928)
Vilhelm Frimann Koren Bjerknes (1862 - 1951)
Harald Bohr (1887 - 1951)
Alicia Boole Stott (1860 - 1940)
Félix Edouard Justin Emile Borel (1871 - 1956)
Ladislaus Josephovich Bortkiewicz (1868 - 1931)
Francesco Brioschi (1824 - 1897)
Jacob Bronowski (1908 - 1974)
Luitzen Egbertus Jan Brouwer (1881 - 1966)
Marjorie Lee Browne (1914 - 1979)
Viktor Yakovlevich Bunyakovsky (1804 - 1889)
Renato Caccioppoli (1904 - 1959)
Florian Cajori (1859 - 1930)
Francesco Paolo Cantelli (1875 - 1966)
Georg Ferdinand Ludwig Philipp Cantor (1845 - 1918)
Constantin Carathéodory (1859 - 1950)
Torsten Carleman (1892 - 1949)
Fritz Carlson (1888 - 1952)
Henri Paul Cartan (1904 - 2008)
Élie Joseph Cartan (1869 - 1951)
John William Scott Cassels (1922)
Guido Castelnuovo (1865 - 1952)
Eugène Charles Catalan (1814 - 1894)
Arthur Cayley (1821 - 1895)
Ernesto Cesàro (1859 - 1906)
David Gawen Champernowne (1912 - 2000)
Shiing-shen Chern (1911 - 2004)
André-Louis Cholesky (1875 - 1918)
Elwin Bruno Christoffel (1829 - 1900)
Lothar Collatz (1910 - 1990)
Richard Courant (1888 - 1972)
Elbert Frank Cox (1895 - 1969)
Gertrude Mary Cox (1900 - 1978)
Harold Scott MacDonald Coxeter (1907 - 2003)
Antonio Luigi Gaudenzio Giuseppe Cremona (1830 - 1903)
George Bernard Dantzig (1914 - 2005)
Georges de Rham (1903 - 1990)
Julius Wilhelm Richard Dedekind (1831 - 1916)
Max Wilhelm Dehn (1878 - 1952)
Boris Nikolaevich Delone (1890 - 1980)
Leonard Eugene Dickson (1874 - 1954)
Jean Alexandre Eugène Dieudonné (1906 - 1992)
Ulisse Dini (1845 - 1918)
Paul Adrien Maurice Dirac (1902 - 1984)
Charles Lutwidge Dodgson (1832 - 1898)
Wolfgang Doeblin (1915 - 1940)
Marie-Louise Dubreil-Jacotin (1903 - 1972)
Henry Ernest Dudeney (1857 - 1930)
José Echegaray y Eizaguirre (1832 - 1916)
Winifred Edgerton Merrill (1862 - 1951)
Paul Erdös (1913 - 1996)
Agner Krarup Erlang (1878 - 1929)
Maurits Cornelis Escher (1898 - 1972)
Machgielis Euwe (1901 - 1981)
Gyula Farkas (1847 - 1930)
Mary Celine Fasenmyer (1906 - 1996)
John Charles Fields (1863 - 1932)
Ernst Sigismund Fischer (1875 - 1954)
Ronald Aylmer Fisher (1890 - 1962)
Andrew Russell Forsyth (1858 - 1942)
Maurice René Fréchet (1878 - 1973)
Erik Ivar Fredholm (1866 - 1927)
William F. Friedman (1891 - 1969)
Alexandre Alexandrovitch Friedmann (1888 - 1925)
Ferdinand Georg Frobenius (1849 - 1917)
Albrecht Fröhlich (1916 - 2001)
Francis Galton (1822 - 1911)
Martin Gardner (1914 - 2010)
Hilda Geiringer von Mises (1893 - 1973)
Karl Friedrich Geiser (1881 - 1934)
Gerhard Gentzen (1909 - 1945)
Josiah Willard Gibbs (1839 - 1903)
Paul Albert Gordan (1837 - 1912)
William Sealey Gosset (1876 - 1937)
Edouard Jean-Baptiste Goursat (1858 - 1936)
Kurt Gödel (1906 - 1978)
Jacques Salomon Hadamard (1865 - 1963)
Paul Richard Halmos (1916 - 2006)
Godfrey Harold Hardy (1877 - 1947)
Felix Hausdorff (1868 - 1942)
Oliver Heaviside (1850 - 1925)
Erich Hecke (1887 - 1947)
Hans Arnold Heilbronn (1908 - 1975)
Charles Hermite (1822 - 1901)
Herman Hollerith (1860 - 1929)
Heinz Hopf (1894 - 1971)
Witold Hurewicz (1904 - 1956)
Adolf Hurwitz (1859 - 1919)
Kiyosi Itô (1915 - 2008)
Kenkichi Iwasawa (1917 - 1998)
William Ernest Johnson (1858 - 1931)
Marie Ennemond Camille Jordan (1838 - 1922)
Gaston Maurice Julia (1893 - 1978)
Dattatreya Ramachandra Kaprekar (1905 - 1986)
Alexandre Iakovlevitch Khintchine (1894 - 1959)
Felix Christian Klein (1849 - 1925)
Niels Fabian Helge von Koch (1870 - 1924)
Kunihiko Kodaira (1915 - 1997)
Andreï Nikolaïevich Kolmogorov (1903 - 1987)
Sofia Vasilyevna Kovalevskaya (1850 - 1891)
Leopold Kronecker (1823 - 1891)
Wolfgang Krull (1899 - 1971)
Ernst Eduard Kummer (1810 - 1893)
Kazimierz Kuratowski (1896 - 1980)
Martin Wilhelm Kutta (1867 - 1944)
Charles Jean Gustave Nicolas de La Vallée Poussin (1866 - 1962)
Christine Ladd-Franklin (1847 - 1930)
Edmond Nicolas Laguerre (1834 - 1886)
Emanuel Lasker (1868 - 1941)
Henri Léon Lebesgue (1875 - 1941)
Solomon Lefschetz (1884 - 1972)
Emma Markovna Trotskaia Lehmer (1906 - 2007)
Norman Levinson (1912 - 1975)
Alexandre Mikhailovitch Liapounov (1857 - 1918)
Marius Sophus Lie (1842 - 1899)
Carl Louis Ferdinand von Lindemann (1852 - 1939)
Joseph Liouville (1809 - 1882)
Rudolf Otto Sigismund Lipschitz (1832 - 1903)
Johann Benedict Listing (1808 - 1882)
John Edensor Littlewood (1885 - 1977)
Edward Norton Lorenz (1917 - 2008)
Samuel Loyd (1841 - 1911)
François Edouard Anatole Lucas (1842 - 1891)
Jan Lukasiewicz (1878 - 1956)
Nikolaï Nikolaïevitch Luzin (1883 - 1950)
Leopold Löwenheim (1878 - 1957)
Andrei Andreevitch Markov (1856 - 1922)
Luigi Federico Menabrea (1809 - 1896)
Karl Menger (1902 - 1985)
Hermann Minkowski (1864 - 1909)
Gösta Mittag-Leffler (1846 - 1927)
Simon Newcomb (1835 - 1909)
Phyllis Nicolson (1917 - 1968)
Florence Nightingale (1820 - 1910)
Emmy Noether (1882 - 1935)
Giuseppe Peano (1858 - 1932)
Karl Pearson (1857 - 1936)
Charles Emile Picard (1856 - 1941)
Georg Alexander Pick (1859 - 1943)
Michel Plancherel (1885 - 1967)
Joseph Antoine Ferdinand Plateau (1801 - 1883)
Josip Plemelj (1873 - 1967)
Jules Henri Poincaré (1854 - 1912)
George Pólya (1887 - 1985)
Lev Semionovitch Pontriagine (1908 - 1988)
Willard Van Orman Quine (1908 - 2000)
Srinivasa Aiyangar Ramanujan (1887 - 1920)
Frank Plumpton Ramsey (1903 - 1930)
Helena Rasiowa (1917 - 1994)
Mina Spiegel Rees (1902 - 1997)
Gregorio Ricci-Curbastro (1853 - 1925)
Abraham Robinson (1918 - 1974)
Julia Hall Bowman Robinson (1919 - 1985)
Carle David Tolmé Runge (1856 - 1927)
Bertrand Arthur William Russell (1872 - 1970)
Raphaël Salem (1898 - 1963)
George Salmon (1819 - 1904)
Leonard Jimmie Savage (1917 - 1971)
Henry Scheffé (1907 - 1977)
Ludwig Schläfli (1814 - 1895)
Isaac Jacob Schoenberg (1903 - 1990)
Laurent Schwartz (1915 - 2002)
Hermann Amandus Schwarz (1843 - 1921)
Arthur Moritz Schönflies (1853 - 1928)
Atle Selberg (1917 - 2007)
John Greenlees Semple (1904 - 1985)
Claude Elwood Shannon (1916 - 2001)
Carl Ludwig Siegel (1896 - 1981)
Waclaw Franciszek Sierpinski (1882 - 1969)
Thoralf Albert Skolem (1887 - 1963)
Vladimir Ivanovitch Smirnov (1887 - 1974)
Hugo Dionizy Steinhaus (1887 - 1972)
Vladimir Andreevich Steklov (1864 - 1926)
Thomas Jan Stieltjes (1856 - 1894)
Georges Gabriel Stokes (1819 - 1903)
Marshall Harvey Stone (1903 - 1989)
Dirk Jan Struik (1894 - 2000)
Peter Ludwig Mejdell Sylow (1832 - 1918)
James Joseph Sylvester (1814 - 1897)
Peter Guthrie Tait (1831 - 1901)
Teiji Takagi (1875 - 1960)
Alfred Tarski (1902 - 1983)
Nikolaï Grigorevitch Tchebotarov (1894 - 1947)
Pafnouti Lvovitch Tchebychev (1821 - 1894)
René Thom (1923 - 2002)
D'arcy Wentworth Thompson (1860 - 1948)
Axel Thue (1863 - 1922)
Edward Charles Titchmarsh (1899 - 1963)
Francesco Giacomo Tricomi (1897 - 1978)
John Wilder Tukey (1915 - 2000)
Alan Mathison Turing (1912 - 1954)
Stanislaw Marcin Ulam (1909 - 1984)
Mikhail Egorovich Vashchenko-Zakharchenko (1825 - 1912)
Oswald Veblen (1880 - 1960)
Ernest Vessiot (1865 - 1952)
Ivan Matveievitch Vinogradov (1891 - 1983)
Vito Volterra (1860 - 1940)
Walther Franz Anton von Dyck (1856 - 1934)
Richard Edler von Mises (1883 - 1953)
John von Neumann (1903 - 1957)
Abraham Wald (1902 - 1950)
Heinrich Martin Weber (1842 - 1913)
Karl Theodor Wilhelm Weierstrass (1815 - 1897)
André Weil (1906 - 1998)
Hermann Klaus Hugo Weyl (1885 - 1955)
Anna Johnson Pell Wheeler (1883 - 1966)
Alfred North Whitehead (1861 - 1947)
John Henry Constantine Whitehead (1904 - 1960)
Hassler Whitney (1907 - 1989)
Edmund Taylor Whittaker (1873 - 1956)
Norbert Wiener (1894 - 1964)
Ludwig Josef Johann Wittgenstein (1899 - 1954)
Laurence Chisholm Young (1905 - 2000)
Oscar Zariski (1899 - 1986)
Ernst Friedrich Ferdinand Zermelo (1871 - 1953)
Nikolai Egorovitch Zhukovski (1847 - 1921)
Max August Zorn (1906 - 1993)