Seshat : François Edouard Anatole Lucas

François Edouard Anatole Lucas (France)

Amiens, 4 avril 1842 - Paris, 3 octobre 1891

Biographie

Edouard Lucas est un arithméticien français également connu pour ses Récréations mathématiques. Enfant issu d'une famille très modeste (son père est artisan tonnelier à Amiens), il reçoit une bourse communale et réussit le concours d'entrée à l'Ecole Normale Supérieure, en 1861 (année de la promotion de Gaston Darboux, qui sera le seul à le précéder à l'Agrégation quelques années plus tard!). A la sortie de l'Ecole, il devient astronome adjoint à l'Observatoire de Paris, puis après la guerre franco-prussienne, il obtient une chaire de Mathématiques Spéciales à Moulins, de 1872 à 1876, où il épousera en août 1873 Marthe Boyron. Puis il occupe une chaire à Paris, d'abord au lycée Charlemagne à Paris, puis au déjà très prestigieux lycée Saint-Louis.
Un accident stupide sera à l'origine de la mort de Lucas. Lors du banquet de clôture d'un congrès, une serveuse laisse échapper une assiette. Lucas est blessé à la joue par un éclat et saigne abondamment. De retour à Paris, un érysipèle (maladie infectieuse à streptocoque caractérisée par une inflammation du derme facial) se déclare et emporte Lucas en quelques jours.

Biographie dans MacTutor : http://www-history.mcs.st-and.ac.uk/Biographies/Lucas.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Ses travaux mathématiques concernent la géométrie euclidienne non élémentaire (celle des transformations, en particulier la géométrie projective vue à travers ses homographies), et surtout la théorie des nombres. Sa principale contribution est celle faite aux test de primalité. Il a en particulier prouvé que le nombre de Mersenne 2127-1 est premier, ce qui reste le plus grand nombre premier découvert sans l'aide d'un ordinateur. Tombée dans un oubli relatif en France (où la théorie algébrique des nombres est reléguée au second plan, en attendant Weil), l'oeuvre de Lucas est reprise et enrichie par les anglo-saxons, et notamment par Lehmer, qui améliorera son test de primalité et prouvera totalement certains résultats de Lucas, pour obtenir le test de Lucas-Lehmer, qui est encore celui qui est utilisé aujourd'hui pour battre des records de grands nombres premiers. Ces travaux prennent une importance particulière depuis que l'avènement de l'informatique rend la cryptographie avide de très grands nombres premiers.
Lucas est aussi pour être l'inventeur de nombreuses récréations mathématiques. La plus répandue d'entre elles est le problème des tours de Hanoi, qu'il publia sous le pseudonyme de Claus de Siam, professeur au collège de Li-Sou-Tsiam (anagramme de Lucas d'Amiens, professeur à Saint-Louis).


Livres et articles en ligne

Récréations mathématiques
  • tome 1 : Les traversées, les ponts, les labyrinthes...
  • tome 2 : Qui perd gagne, les dominos, les marelles...
  • tome 3 : Le calcul digital, machines arithmétiques, le caméléon...

Lieu de naissance

Nom à l'époque : Amiens

Pays à l'époque : France



Nom actuel : Amiens

Pays actuel : France

Agrandir le plan


Mathématiciens contemporains de François Edouard Anatole Lucas

Situer François Edouard Anatole Lucas dans la chronologie des mathématiciens

John Couch Adams (1819 - 1892)
Georg Biddell Airy (1801 - 1892)
Jacob Amsler (1823 - 1912)
Paul Emile Appell (1855 - 1930)
Siegfried Heinrich Aronhold (1819 - 1884)
Charles Babbage (1791 - 1871)
Henry Frederick Baker (1866 - 1956)
Johann Jakob Balmer (1825 - 1898)
Giusto Bellavitis (1803 - 1880)
Eugenio Beltrami (1835 - 1900)
Joseph Louis François Bertrand (1822 - 1900)
Luigi Bianchi (1856 - 1928)
Irénée-Jules Bienaymé (1796 - 1878)
Vilhelm Frimann Koren Bjerknes (1862 - 1951)
George Boole (1815 - 1864)
Alicia Boole Stott (1860 - 1940)
Félix Edouard Justin Emile Borel (1871 - 1956)
Ladislaus Josephovich Bortkiewicz (1868 - 1931)
Francesco Brioschi (1824 - 1897)
Viktor Yakovlevich Bunyakovsky (1804 - 1889)
Florian Cajori (1859 - 1930)
Georg Ferdinand Ludwig Philipp Cantor (1845 - 1918)
Constantin Carathéodory (1859 - 1950)
Élie Joseph Cartan (1869 - 1951)
Guido Castelnuovo (1865 - 1952)
Eugène Charles Catalan (1814 - 1894)
Arthur Cayley (1821 - 1895)
Ernesto Cesàro (1859 - 1906)
Michel Chasles (1793 - 1880)
Elwin Bruno Christoffel (1829 - 1900)
William Kingdon Clifford (1845 - 1879)
Antoine Augustin Cournot (1801 - 1877)
Antonio Luigi Gaudenzio Giuseppe Cremona (1830 - 1903)
Augustus de Morgan (1806 - 1871)
Julius Wilhelm Richard Dedekind (1831 - 1916)
Ulisse Dini (1845 - 1918)
Charles Lutwidge Dodgson (1832 - 1898)
Henry Ernest Dudeney (1857 - 1930)
Jean-Marie Constant Duhamel (1797 - 1872)
José Echegaray y Eizaguirre (1832 - 1916)
Winifred Edgerton Merrill (1862 - 1951)
Gyula Farkas (1847 - 1930)
John Charles Fields (1863 - 1932)
Andrew Russell Forsyth (1858 - 1942)
Erik Ivar Fredholm (1866 - 1927)
Ferdinand Georg Frobenius (1849 - 1917)
Francis Galton (1822 - 1911)
Josiah Willard Gibbs (1839 - 1903)
Paul Albert Gordan (1837 - 1912)
Edouard Jean-Baptiste Goursat (1858 - 1936)
Hermann Günter Grassmann (1809 - 1877)
Jacques Salomon Hadamard (1865 - 1963)
William Rowan Hamilton (1805 - 1865)
Hermann Hankel (1839 - 1873)
Felix Hausdorff (1868 - 1942)
Oliver Heaviside (1850 - 1925)
Charles Hermite (1822 - 1901)
David Hilbert (1862 - 1943)
Herman Hollerith (1860 - 1929)
William Hopkins (1793 - 1866)
Adolf Hurwitz (1859 - 1919)
William Ernest Johnson (1858 - 1931)
Marie Ennemond Camille Jordan (1838 - 1922)
Felix Christian Klein (1849 - 1925)
Niels Fabian Helge von Koch (1870 - 1924)
Sofia Vasilyevna Kovalevskaya (1850 - 1891)
Leopold Kronecker (1823 - 1891)
Ernst Eduard Kummer (1810 - 1893)
Martin Wilhelm Kutta (1867 - 1944)
Charles Jean Gustave Nicolas de La Vallée Poussin (1866 - 1962)
Christine Ladd-Franklin (1847 - 1930)
Edmond Nicolas Laguerre (1834 - 1886)
Gabriel Lamé (1795 - 1870)
Emanuel Lasker (1868 - 1941)
Urbain Jean Joseph Le Verrier (1811 - 1877)
Alexandre Mikhailovitch Liapounov (1857 - 1918)
Marius Sophus Lie (1842 - 1899)
Carl Louis Ferdinand von Lindemann (1852 - 1939)
Joseph Liouville (1809 - 1882)
Rudolf Otto Sigismund Lipschitz (1832 - 1903)
Jules Antoine Lissajous (1822 - 1880)
Johann Benedict Listing (1808 - 1882)
Samuel Loyd (1841 - 1911)
Andrei Andreevitch Markov (1856 - 1922)
Luigi Federico Menabrea (1809 - 1896)
Hermann Minkowski (1864 - 1909)
Gösta Mittag-Leffler (1846 - 1927)
August Ferdinand Möbius (1790 - 1868)
Simon Newcomb (1835 - 1909)
Florence Nightingale (1820 - 1910)
Mikhail Vasilevich Ostrogradsky (1801 - 1862)
Giuseppe Peano (1858 - 1932)
Karl Pearson (1857 - 1936)
Charles Emile Picard (1856 - 1941)
Georg Alexander Pick (1859 - 1943)
Giovanni Antonio Amedeo Plana (1781 - 1864)
Joseph Antoine Ferdinand Plateau (1801 - 1883)
Jules Henri Poincaré (1854 - 1912)
Jean-Victor Poncelet (1788 - 1867)
Lambert Adolphe Jacques Quételet (1796 - 1874)
Gregorio Ricci-Curbastro (1853 - 1925)
Georg Friedrich Bernhard Riemann (1826 - 1866)
Carle David Tolmé Runge (1856 - 1927)
George Salmon (1819 - 1904)
Ludwig Schläfli (1814 - 1895)
Hermann Amandus Schwarz (1843 - 1921)
Arthur Moritz Schönflies (1853 - 1928)
Mary Somerville (1780 - 1872)
Jakob Steiner (1796 - 1863)
Vladimir Andreevich Steklov (1864 - 1926)
Thomas Jan Stieltjes (1856 - 1894)
Georges Gabriel Stokes (1819 - 1903)
Peter Ludwig Mejdell Sylow (1832 - 1918)
James Joseph Sylvester (1814 - 1897)
Peter Guthrie Tait (1831 - 1901)
Pafnouti Lvovitch Tchebychev (1821 - 1894)
D'arcy Wentworth Thompson (1860 - 1948)
Axel Thue (1863 - 1922)
Mikhail Egorovich Vashchenko-Zakharchenko (1825 - 1912)
Ernest Vessiot (1865 - 1952)
Vito Volterra (1860 - 1940)
Walther Franz Anton von Dyck (1856 - 1934)
Heinrich Martin Weber (1842 - 1913)
Karl Theodor Wilhelm Weierstrass (1815 - 1897)
Alfred North Whitehead (1861 - 1947)
Ernst Friedrich Ferdinand Zermelo (1871 - 1953)
Nikolai Egorovitch Zhukovski (1847 - 1921)