Seshat : Jules Henri Poincaré

Jules Henri Poincaré (France)

Nancy, 29 avril 1854 - Paris, 17 juillet 1912

Biographie

Mathématicien, physicien, philosophe, Jules Henri Poincaré fut sans doute le dernier savant à dominer l'ensemble des mathématiques de son époque et à faire progresser leurs diverses branches.
1871, il passe le bac littéraire, qu'il obtient avec la mention Bien, puis le bac scientifique, obtenu avec "seulement" la mention Assez Bien à cause d'un zéro... en maths ! Il se relève très vite de ce faux pas en obtenant le Prix d'honneur du Concours général en 1872. Après deux ans de classes préparatoires, il est admis en tant que major de promotion à l'Ecole Polytechnique en 1873. Il sort second de l'école en 1875, puis poursuit ses études à l'Ecole des Mines où il finit troisième en 1878. Sous la direction de Charles Hermite, il prépare ensuite sa thèse de Doctorat qu'il soutient en 1879. Son sujet concerne les équations différentielles. Juste après son doctorat, il obtient un premier poste de chargé de cours à Caen, où il reste deux ans, puis un poste de maître de conférences à la faculté des Sciences de Paris, avec l'appui d'Hermite. Sa façon d'enseigner est alors qualifiée de "confuse". En 1886, la chaire de Physique mathématique et de Probabilité de la Sorbonne lui est confiée, suivie de celle de Mécanique céleste en 1896, qu'il tiendra jusqu'à la fin de sa vie, en 1912. Il enseignera également à l'Ecole Polytechnique.

Biographie dans MacTutor : http://www-gap.dcs.st-and.ac.uk/~history/Biographies/Poincare.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Sa production scientifique est énorme et ses idées novatrices sont encore largement étudiées et développées de nos jours. Elles sont, entre autres, à l'origine des théories modernes du chaos. Il a également marqué son temps par ses écrits philosophiques, réflexions sur la Science et la recherche en Mathématiques, lus et traduits dans le monde entier.
Il était intéressé par de nombreux aspects des sciences et a ainsi contribué à diverses branches des mathématiques, comme nous l'avons déjà dit, mais aussi à la mécanique céleste, à la mécanique des fluides, à la théorie de la relativité et à la philosophie des sciences.
A partir de 1894, il publie six articles qui fondent la topologie algébrique : pendant les quarante années qui suivirent, ces résultats servirent de base et de référence aux chercheurs. La conjecture de Poincaré est d'ailleurs toujours un problème ouvert de nos jours. Poincaré est également considéré comme le fondateur de la théorie des fonctions analytiques de plusieurs variables complexes, à laquelle il fit sa première contribution en 1893. Entre 1892 et 1899 paraît son ouvrage en trois volumes, "Les méthodes nouvelles de la mécanique céleste", qui annonce également les théories modernes sur le chaos et les systèmes dynamiques, développées seulement à partir des années 60. D'autre part, les propriétés du groupe de Poincaré-Lorentz ont conduit en 1905 à l'article d'Einstein sur la relativité restreinte. On peut ajouter pour finir avec cette liste non-exhaustive qu'il contribua à la théorie des nombres en travaillant sur les équations diophantiennes (1901) et qu'il aborda également le domaine de la géométrie algébrique à la fin de sa vie.
C'est au début du vingtième siècle qu'il publie ses ouvrages populaires sur la science : "La Science et l'Hypothèse" (1901), "La valeur de la science" (1905) et "Science et Méthode" (1908). Il évoque alors l'importance du rôle que jouent pour lui la logique et l'intuition dans la recherche mathématique. "C'est par la logique que nous prouvons, c'est par l'intuition que nous inventons. Pour faire de la géométrie [...] quelque chose d'autre que la logique pure est nécessaire. Pour décrire ce quelque chose, nous n'avons pas d'autre mot qu' 'intuition'." Il était contre une "axiomatisation" systématique des mathématiques, prônée par d'autres mathématiciens, comme Russell par exemple. Poincaré a reçu les plus grands honneurs pour ses contributions de génie. Il fut élu à l'Académie des Sciences en 1887 et en 1906, fut élu Président de cette même Académie. L'étendue de ses recherches a fait de lui le seul membre à avoir été élu dans chacune des cinq sections de l'Académie (géométrie, mécanique, physique, géographie et navigation). Il fut également élu successivement membre, puis directeur l'année de sa mort, de l'Académie française, fait Chevalier de la légion d'Honneur et récompensé par de nombreux prix et médailles venant du monde entier.


Livres et articles en ligne

Lieu de naissance

Nom à l'époque : Nancy

Pays à l'époque : France



Nom actuel : Nancy

Pays actuel : France

Agrandir le plan


Arbre généalogique mathématique

Voir sa fiche dans The Mathematics Genealogy Project


Mathématiciens contemporains de Jules Henri Poincaré

Situer Jules Henri Poincaré dans la chronologie des mathématiciens

John Couch Adams (1819 - 1892)
Georg Biddell Airy (1801 - 1892)
Jacob Amsler (1823 - 1912)
Paul Emile Appell (1855 - 1930)
Siegfried Heinrich Aronhold (1819 - 1884)
René-Louis Baire (1874 - 1932)
Henry Frederick Baker (1866 - 1956)
Johann Jakob Balmer (1825 - 1898)
Stefan Banach (1892 - 1945)
Giusto Bellavitis (1803 - 1880)
Eugenio Beltrami (1835 - 1900)
Felix Bernstein (1878 - 1956)
Joseph Louis François Bertrand (1822 - 1900)
Abram Samoilovitch Besicovitch (1891 - 1970)
Luigi Bianchi (1856 - 1928)
Irénée-Jules Bienaymé (1796 - 1878)
Vilhelm Frimann Koren Bjerknes (1862 - 1951)
Harald Bohr (1887 - 1951)
Alicia Boole Stott (1860 - 1940)
Félix Edouard Justin Emile Borel (1871 - 1956)
Ladislaus Josephovich Bortkiewicz (1868 - 1931)
Francesco Brioschi (1824 - 1897)
Luitzen Egbertus Jan Brouwer (1881 - 1966)
Viktor Yakovlevich Bunyakovsky (1804 - 1889)
Florian Cajori (1859 - 1930)
Francesco Paolo Cantelli (1875 - 1966)
Georg Ferdinand Ludwig Philipp Cantor (1845 - 1918)
Constantin Carathéodory (1859 - 1950)
Torsten Carleman (1892 - 1949)
Fritz Carlson (1888 - 1952)
Élie Joseph Cartan (1869 - 1951)
Guido Castelnuovo (1865 - 1952)
Eugène Charles Catalan (1814 - 1894)
Arthur Cayley (1821 - 1895)
Ernesto Cesàro (1859 - 1906)
Michel Chasles (1793 - 1880)
André-Louis Cholesky (1875 - 1918)
Elwin Bruno Christoffel (1829 - 1900)
William Kingdon Clifford (1845 - 1879)
Richard Courant (1888 - 1972)
Antoine Augustin Cournot (1801 - 1877)
Antonio Luigi Gaudenzio Giuseppe Cremona (1830 - 1903)
Julius Wilhelm Richard Dedekind (1831 - 1916)
Max Wilhelm Dehn (1878 - 1952)
Boris Nikolaevich Delone (1890 - 1980)
Leonard Eugene Dickson (1874 - 1954)
Ulisse Dini (1845 - 1918)
Charles Lutwidge Dodgson (1832 - 1898)
Henry Ernest Dudeney (1857 - 1930)
José Echegaray y Eizaguirre (1832 - 1916)
Winifred Edgerton Merrill (1862 - 1951)
Agner Krarup Erlang (1878 - 1929)
Gyula Farkas (1847 - 1930)
John Charles Fields (1863 - 1932)
Ernst Sigismund Fischer (1875 - 1954)
Ronald Aylmer Fisher (1890 - 1962)
Andrew Russell Forsyth (1858 - 1942)
Maurice René Fréchet (1878 - 1973)
Erik Ivar Fredholm (1866 - 1927)
William F. Friedman (1891 - 1969)
Alexandre Alexandrovitch Friedmann (1888 - 1925)
Ferdinand Georg Frobenius (1849 - 1917)
Francis Galton (1822 - 1911)
Karl Friedrich Geiser (1881 - 1934)
Josiah Willard Gibbs (1839 - 1903)
Paul Albert Gordan (1837 - 1912)
William Sealey Gosset (1876 - 1937)
Edouard Jean-Baptiste Goursat (1858 - 1936)
Hermann Günter Grassmann (1809 - 1877)
Jacques Salomon Hadamard (1865 - 1963)
Godfrey Harold Hardy (1877 - 1947)
Felix Hausdorff (1868 - 1942)
Oliver Heaviside (1850 - 1925)
Erich Hecke (1887 - 1947)
Charles Hermite (1822 - 1901)
David Hilbert (1862 - 1943)
Herman Hollerith (1860 - 1929)
Adolf Hurwitz (1859 - 1919)
William Ernest Johnson (1858 - 1931)
Marie Ennemond Camille Jordan (1838 - 1922)
Felix Christian Klein (1849 - 1925)
Niels Fabian Helge von Koch (1870 - 1924)
Sofia Vasilyevna Kovalevskaya (1850 - 1891)
Leopold Kronecker (1823 - 1891)
Ernst Eduard Kummer (1810 - 1893)
Martin Wilhelm Kutta (1867 - 1944)
Charles Jean Gustave Nicolas de La Vallée Poussin (1866 - 1962)
Christine Ladd-Franklin (1847 - 1930)
Edmond Nicolas Laguerre (1834 - 1886)
Emanuel Lasker (1868 - 1941)
Urbain Jean Joseph Le Verrier (1811 - 1877)
Henri Léon Lebesgue (1875 - 1941)
Solomon Lefschetz (1884 - 1972)
Alexandre Mikhailovitch Liapounov (1857 - 1918)
Marius Sophus Lie (1842 - 1899)
Carl Louis Ferdinand von Lindemann (1852 - 1939)
Joseph Liouville (1809 - 1882)
Rudolf Otto Sigismund Lipschitz (1832 - 1903)
Jules Antoine Lissajous (1822 - 1880)
Johann Benedict Listing (1808 - 1882)
John Edensor Littlewood (1885 - 1977)
Samuel Loyd (1841 - 1911)
François Edouard Anatole Lucas (1842 - 1891)
Jan Lukasiewicz (1878 - 1956)
Nikolaï Nikolaïevitch Luzin (1883 - 1950)
Leopold Löwenheim (1878 - 1957)
Andrei Andreevitch Markov (1856 - 1922)
Luigi Federico Menabrea (1809 - 1896)
Hermann Minkowski (1864 - 1909)
Gösta Mittag-Leffler (1846 - 1927)
Simon Newcomb (1835 - 1909)
Florence Nightingale (1820 - 1910)
Emmy Noether (1882 - 1935)
Giuseppe Peano (1858 - 1932)
Karl Pearson (1857 - 1936)
Charles Emile Picard (1856 - 1941)
Georg Alexander Pick (1859 - 1943)
Michel Plancherel (1885 - 1967)
Joseph Antoine Ferdinand Plateau (1801 - 1883)
Josip Plemelj (1873 - 1967)
George Pólya (1887 - 1985)
Lambert Adolphe Jacques Quételet (1796 - 1874)
Srinivasa Aiyangar Ramanujan (1887 - 1920)
Gregorio Ricci-Curbastro (1853 - 1925)
Carle David Tolmé Runge (1856 - 1927)
Bertrand Arthur William Russell (1872 - 1970)
George Salmon (1819 - 1904)
Ludwig Schläfli (1814 - 1895)
Hermann Amandus Schwarz (1843 - 1921)
Arthur Moritz Schönflies (1853 - 1928)
Waclaw Franciszek Sierpinski (1882 - 1969)
Thoralf Albert Skolem (1887 - 1963)
Vladimir Ivanovitch Smirnov (1887 - 1974)
Hugo Dionizy Steinhaus (1887 - 1972)
Vladimir Andreevich Steklov (1864 - 1926)
Thomas Jan Stieltjes (1856 - 1894)
Georges Gabriel Stokes (1819 - 1903)
Peter Ludwig Mejdell Sylow (1832 - 1918)
James Joseph Sylvester (1814 - 1897)
Peter Guthrie Tait (1831 - 1901)
Teiji Takagi (1875 - 1960)
Pafnouti Lvovitch Tchebychev (1821 - 1894)
D'arcy Wentworth Thompson (1860 - 1948)
Axel Thue (1863 - 1922)
Mikhail Egorovich Vashchenko-Zakharchenko (1825 - 1912)
Oswald Veblen (1880 - 1960)
Ernest Vessiot (1865 - 1952)
Ivan Matveievitch Vinogradov (1891 - 1983)
Vito Volterra (1860 - 1940)
Walther Franz Anton von Dyck (1856 - 1934)
Richard Edler von Mises (1883 - 1953)
Heinrich Martin Weber (1842 - 1913)
Karl Theodor Wilhelm Weierstrass (1815 - 1897)
Hermann Klaus Hugo Weyl (1885 - 1955)
Anna Johnson Pell Wheeler (1883 - 1966)
Alfred North Whitehead (1861 - 1947)
Edmund Taylor Whittaker (1873 - 1956)
Ernst Friedrich Ferdinand Zermelo (1871 - 1953)
Nikolai Egorovitch Zhukovski (1847 - 1921)