Seshat : Abraham Robinson

Abraham Robinson (USA)

Waldenburg, 6 octobre 1918 - New Haven, 11 avril 1974

Biographie

Abraham Robinson est un mathématicien et logicien américain d'origine allemande. Né à Waldenburg, en Allemagne (l'actuelle Walbrzych polonaise), dans une famille intellectuelle sioniste, Abraham Robinson émigre en Palestine avec sa famille en 1933. Tout en gagnant sa vie et en suivant l'entraînement militaire de la Haganah, il étudie les mathématiques à l'université hébraïque de Jérusalem ; il y manifeste un talent si éclatant que, dès 1938, son maître, le grand logicien Abraham Fraenkel, peut déclarer qu'il n'a plus rien à lui apprendre. En 1939, Robinson obtient une bourse pour étudier à la Sorbonne, mais après quelques mois il doit se réfugier en Angleterre. Brièvement engagé dans les Forces françaises libres, il est bientôt versé au centre de recherches de la Royal Air Force de Farnborough. En très peu de temps, il s'initie à l'aérodynamique et devient d'emblée un spécialiste hors pair d'aérodynamique supersonique. La guerre terminée, après un an de service en tant qu'expert dans l'Allemagne occupée, il est nommé au collège d'aéronautique de Cranfield, où il acquiert une renommée mondiale dans la théorie des ailes en delta.
Tout en poursuivant une fructueuse carrière en mathématiques appliquées (qu'il n'abandonnera jamais complètement, puisque la trentaine d'articles qu'il consacrera aux applications s'échelonneront jusqu'en 1968), Robinson renoue, à partir de 1946, avec la logique mathématique. Avec sa thèse, qu'il soutient en 1949, il s'affirme comme l'un des fondateurs de ce qu'on nommera bientôt la théorie des modèles. Dès lors, l'essentiel de son énergie est consacré à la logique. Son œuvre, qui comprend huit traités et plus de cent articles originaux, le désigne comme l'un des grands logiciens de l'époque moderne. Professeur de mathématiques appliquées à l'université de Toronto (1951-1957), il est professeur de mathématiques et de logique à l'université de Jérusalem (1957-1962), à l'université de Californie, Los Angeles (1962-1967), à Yale enfin où il enseigne jusqu'à sa mort prématurée, au terme d'une maladie supportée avec un courage exemplaire. Les disciples dont il est entouré à Yale constituent une véritable école, dont sont issus bon nombre des jeunes logiciens qui au cours des années soixante-dix donneront à la discipline un développement sans précédent.

Biographie dans MacTutor : http://www-gap.dcs.st-and.ac.uk/~history/Biographies/Robinson.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

La célébrité de Robinson en dehors de la logique est due par-dessus tout à sa découverte de l'analyse non standard. Fondée sur quelques idées très simples de théorie des modèles, cette méthode permet d'une part de retrouver l'essentiel des résultats classiques de l'analyse, en en simplifiant souvent la démonstration, et de découvrir parfois de nouvelles propriétés (qu'il est loisible ensuite de redémontrer par les méthodes traditionnelles) ; d'autre part de donner, trois siècles après Leibniz, une définition rigoureuse des infinitésimaux, et d'asseoir sur cette notion toute l'analyse classique (il ne s'agit pas là d'un exercice d'érudition, mais d'une démarche naturelle et applicable à l'enseignement élémentaire). L'analyse non standard a de nombreuses applications à divers domaines des mathématiques, voire à la mécanique quantique, à l'économie mathématique ou à la théorie du mouvement brownien. La dernière grande percée s'est produite en théorie des nombres, où Robinson et P. Roquette ont appliqué les méthodes non standard à une démonstration tout à fait originale du théorème de Siegel-Mahler.


Lieu de naissance

Nom à l'époque : Waldenburg

Pays à l'époque : Allemagne



Nom actuel : Walbrzych

Pays actuel : Pologne

Agrandir le plan


Arbre généalogique mathématique

Voir sa fiche dans The Mathematics Genealogy Project


Mathématiciens contemporains de Abraham Robinson

Situer Abraham Robinson dans la chronologie des mathématiciens

Howard Hathaway Aiken (1900 - 1973)
Pavel Sergeevitch Alexandrov (1896 - 1982)
Emil Artin (1898 - 1962)
Henry Frederick Baker (1866 - 1956)
Alan Baker (1939)
Stefan Banach (1892 - 1945)
Nina Karlovna Bari (1901 - 1961)
Claude Berge (1926 - 2002)
Felix Bernstein (1878 - 1956)
Abram Samoilovitch Besicovitch (1891 - 1970)
Vilhelm Frimann Koren Bjerknes (1862 - 1951)
Harald Bohr (1887 - 1951)
Enrico Bombieri (1940)
Alicia Boole Stott (1860 - 1940)
Félix Edouard Justin Emile Borel (1871 - 1956)
Valentina Mikhailovna Borok (1931 - 2004)
Nicolas Bourbaki (1935 - 1968)
Jacob Bronowski (1908 - 1974)
Luitzen Egbertus Jan Brouwer (1881 - 1966)
Marjorie Lee Browne (1914 - 1979)
Renato Caccioppoli (1904 - 1959)
Francesco Paolo Cantelli (1875 - 1966)
Constantin Carathéodory (1859 - 1950)
Torsten Carleman (1892 - 1949)
Fritz Carlson (1888 - 1952)
Henri Paul Cartan (1904 - 2008)
Élie Joseph Cartan (1869 - 1951)
John William Scott Cassels (1922)
Guido Castelnuovo (1865 - 1952)
David Gawen Champernowne (1912 - 2000)
Shiing-shen Chern (1911 - 2004)
Fan Rong King Chung Graham (1949)
Paul Joseph Cohen (1934 - 2007)
Lothar Collatz (1910 - 1990)
Alain Connes (1947)
John Horton Conway (1937)
Richard Courant (1888 - 1972)
Gertrude Mary Cox (1900 - 1978)
Elbert Frank Cox (1895 - 1969)
Harold Scott MacDonald Coxeter (1907 - 2003)
George Bernard Dantzig (1914 - 2005)
Ingrid Daubechies (1954)
Ennio De Giorgi (1928 - 1996)
Georges de Rham (1903 - 1990)
Max Wilhelm Dehn (1878 - 1952)
Boris Nikolaevich Delone (1890 - 1980)
Leonard Eugene Dickson (1874 - 1954)
Jean Alexandre Eugène Dieudonné (1906 - 1992)
Edsger Wybe Dijkstra (1930 - 2002)
Paul Adrien Maurice Dirac (1902 - 1984)
Wolfgang Doeblin (1915 - 1940)
Marie-Louise Dubreil-Jacotin (1903 - 1972)
Winifred Edgerton Merrill (1862 - 1951)
Paul Erdös (1913 - 1996)
Maurits Cornelis Escher (1898 - 1972)
Machgielis Euwe (1901 - 1981)
Gerd Faltings (1954)
Mary Celine Fasenmyer (1906 - 1996)
Charles Louis Fefferman (1949)
Mitchell Jay Feigenbaum (1944)
Ernst Sigismund Fischer (1875 - 1954)
Ronald Aylmer Fisher (1890 - 1962)
Andrew Russell Forsyth (1858 - 1942)
Maurice René Fréchet (1878 - 1973)
William F. Friedman (1891 - 1969)
Albrecht Fröhlich (1916 - 2001)
Martin Gardner (1914 - 2010)
Hilda Geiringer von Mises (1893 - 1973)
Gerhard Gentzen (1909 - 1945)
Alexander Grothendieck (1928 - 2014)
Kurt Gödel (1906 - 1978)
Jacques Salomon Hadamard (1865 - 1963)
Paul Richard Halmos (1916 - 2006)
Godfrey Harold Hardy (1877 - 1947)
Felix Hausdorff (1868 - 1942)
Erich Hecke (1887 - 1947)
Hans Arnold Heilbronn (1908 - 1975)
David Hilbert (1862 - 1943)
Heinz Hopf (1894 - 1971)
Witold Hurewicz (1904 - 1956)
Kiyosi Itô (1915 - 2008)
Kenkichi Iwasawa (1917 - 1998)
Gaston Maurice Julia (1893 - 1978)
Dattatreya Ramachandra Kaprekar (1905 - 1986)
Linda Jo Goldway Keen (1940)
Alexandre Iakovlevitch Khintchine (1894 - 1959)
Donald Ervin Knuth (1938)
Kunihiko Kodaira (1915 - 1997)
Andreï Nikolaïevich Kolmogorov (1903 - 1987)
Wolfgang Krull (1899 - 1971)
Krystyna M. Trybulec Kuperberg (1944)
Kazimierz Kuratowski (1896 - 1980)
Martin Wilhelm Kutta (1867 - 1944)
Charles Jean Gustave Nicolas de La Vallée Poussin (1866 - 1962)
Emanuel Lasker (1868 - 1941)
Henri Léon Lebesgue (1875 - 1941)
Solomon Lefschetz (1884 - 1972)
Emma Markovna Trotskaia Lehmer (1906 - 2007)
Norman Levinson (1912 - 1975)
Carl Louis Ferdinand von Lindemann (1852 - 1939)
Jacques-Louis Lions (1928 - 2001)
John Edensor Littlewood (1885 - 1977)
Edward Norton Lorenz (1917 - 2008)
Jan Lukasiewicz (1878 - 1956)
Nikolaï Nikolaïevitch Luzin (1883 - 1950)
Leopold Löwenheim (1878 - 1957)
Benoît Mandelbrot (1924 - 2010)
Barry Charles Mazur (1937)
Karl Menger (1902 - 1985)
David Bryant Mumford (1937)
John Forbes Nash (1928 - 2015)
Evelyn Merle Roden Nelson (1943 - 1987)
Phyllis Nicolson (1917 - 1968)
Olga Arsenievna Oleinik (1925 - 2001)
Charles Emile Picard (1856 - 1941)
Georg Alexander Pick (1859 - 1943)
Michel Plancherel (1885 - 1967)
Josip Plemelj (1873 - 1967)
George Pólya (1887 - 1985)
Lev Semionovitch Pontriagine (1908 - 1988)
Willard Van Orman Quine (1908 - 2000)
Helena Rasiowa (1917 - 1994)
Mina Spiegel Rees (1902 - 1997)
Julia Hall Bowman Robinson (1919 - 1985)
Bertrand Arthur William Russell (1872 - 1970)
Raphaël Salem (1898 - 1963)
Leonard Jimmie Savage (1917 - 1971)
Henry Scheffé (1907 - 1977)
Isaac Jacob Schoenberg (1903 - 1990)
Laurent Schwartz (1915 - 2002)
Atle Selberg (1917 - 2007)
John Greenlees Semple (1904 - 1985)
Jean-Pierre Serre (1926)
Claude Elwood Shannon (1916 - 2001)
Carl Ludwig Siegel (1896 - 1981)
Waclaw Franciszek Sierpinski (1882 - 1969)
Thoralf Albert Skolem (1887 - 1963)
Alexander Ivanovich Skopin (1927 - 2003)
Vladimir Ivanovitch Smirnov (1887 - 1974)
Hugo Dionizy Steinhaus (1887 - 1972)
Marshall Harvey Stone (1903 - 1989)
Dirk Jan Struik (1894 - 2000)
Michio Suzuki (1926 - 1998)
Teiji Takagi (1875 - 1960)
Yutaka Taniyama (1927 - 1958)
Alfred Tarski (1902 - 1983)
Nikolaï Grigorevitch Tchebotarov (1894 - 1947)
René Thom (1923 - 2002)
John Griggs Thompson (1932)
D'arcy Wentworth Thompson (1860 - 1948)
Edward Charles Titchmarsh (1899 - 1963)
Jacques Tits (1930)
Francesco Giacomo Tricomi (1897 - 1978)
John Wilder Tukey (1915 - 2000)
Alan Mathison Turing (1912 - 1954)
Stanislaw Marcin Ulam (1909 - 1984)
Oswald Veblen (1880 - 1960)
Ernest Vessiot (1865 - 1952)
Ivan Matveievitch Vinogradov (1891 - 1983)
Vito Volterra (1860 - 1940)
Richard Edler von Mises (1883 - 1953)
John von Neumann (1903 - 1957)
Abraham Wald (1902 - 1950)
André Weil (1906 - 1998)
Hermann Klaus Hugo Weyl (1885 - 1955)
Anna Johnson Pell Wheeler (1883 - 1966)
John Henry Constantine Whitehead (1904 - 1960)
Alfred North Whitehead (1861 - 1947)
Hassler Whitney (1907 - 1989)
Edmund Taylor Whittaker (1873 - 1956)
Norbert Wiener (1894 - 1964)
Andrew John Wiles (1953)
Ludwig Josef Johann Wittgenstein (1899 - 1954)
Laurence Chisholm Young (1905 - 2000)
Oscar Zariski (1899 - 1986)
Ernst Friedrich Ferdinand Zermelo (1871 - 1953)
Max August Zorn (1906 - 1993)