Seshat : Josef Hoëné Wronski

Josef Hoëné Wronski (Pologne)

Wolsztyn, 23 août 1778 - Neuilly, 8 août 1853

Biographie

Josef Hoëné-Wronski est un philosophe et scientifique polonais.
Né Josef Hoëné à Wolsztyn en Pologne, il est le fils du dernier architecte du roi de Pologne. Il participa à la guerre pour l'indépendance de son pays entre 1791 et 1794 et se distingua notamment lors du siège de Varsovie face aux Prussiens. Il fut cependant fait prisonnier à la bataille de Maciejowice et fut emprisonné 4 années. Lorsqu'il fut libéré, il gagna l'Allemagne où il commença des études de droit, de philosophie et de mathématiques. Il gagna ensuite la France ou il travailla à l'observatoire de Marseille.
Il se fit naturaliser français sous le Directoire. En 1810 il s'installa à Paris, se maria, et adopta le nom de Wronski. Il parlait un grand nombre de langues comme le polonais, le français, le latin, le grec, l'hébreu, l'arabe, l'araméen, mais pas l'anglais. Son but était une « Réforme du savoir humain » comprenant aussi bien la théorie du mouvement spontané que l'art de gouverner.

Biographie dans MacTutor : http://www-history.mcs.st-and.ac.uk/Biographies/Wronski.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Son premier mémoire sur les bases des mathématiques fut édité à Paris en 1810 mais il lui valut les comptes-rendus assez réservés de Lacroix et Lagrange ; Wronski interrompit ses relations avec l'Institut de Paris et fit de l'Académie des sciences de Paris un « ennemi né de la vérité ». Il dessina entre autres des véhicules tout terrain pour concurrencer les chemins de fer mais ceux-ci ne furent jamais manufacturés.
Concernant son travail scientifique, il essaya principalement d'appliquer la philosophie aux mathématiques, la philosophie venant avant les preuves mathématiques rigoureuses. Il critiqua l'utilisation de séries infinies de Lagrange et introduit sa propre idée du développement en série d'une fonction. Les coefficients de cette série sont des déterminants maintenant connues sous le nom de wronskiens (appellation due à Muir, 1882). Il travailla beaucoup sur les déterminants et mit au point une méthode permettant, pour tout polynôme, d'extraire le polynôme dont toutes les racines sont à l'intérieur du disque unité, méthode connue sous le nom de méthode de Wronski et basée sur les fonctions de Schur. En 1812 il publia un travail prétendant prouver que toute équation a une solution algébrique, résultat contredisant les travaux de Paolo Ruffini déjà publiés. Le travail de Wronski, bien que naturellement faux, eut néanmoins d'importantes applications. Son livre Introduction à un cours de mathématiques fut publié à Londres en 1821.
Pendant des années, les travaux de Wronski furent considérés comme inutiles. Toutefois un examen récent plus approfondi de son travail prouve, même si une partie est fausse et s'il avait une très haute opinion de lui-même et de ses idées, une grande perspicacité mathématique et un secret génie.


Lieu de naissance

Nom à l'époque : Wolsztyn

Pays à l'époque : Pologne



Nom actuel : Wolsztyn

Pays actuel : Pologne

Agrandir le plan


Mathématiciens contemporains de Josef Hoëné Wronski

Situer Josef Hoëné Wronski dans la chronologie des mathématiciens

Niels Henrik Abel (1802 - 1829)
John Couch Adams (1819 - 1892)
Maria Gaëtana Agnesi (1718 - 1799)
Georg Biddell Airy (1801 - 1892)
Jacob Amsler (1823 - 1912)
Jean-Robert Argand (1768 - 1822)
Siegfried Heinrich Aronhold (1819 - 1884)
Charles Babbage (1791 - 1871)
Johann Jakob Balmer (1825 - 1898)
Giusto Bellavitis (1803 - 1880)
Jean (III) Bernoulli (1744 - 1807)
Joseph Louis François Bertrand (1822 - 1900)
Friedrich Wilhelm Bessel (1784 - 1846)
Irénée-Jules Bienaymé (1796 - 1878)
Jacques Philippe Marie Binet (1786 - 1856)
Farkas Wolfgang Bolyai (1775 - 1856)
János Bolyai (1802 - 1860)
Bernhard Placidus Johann Nepomuk Bolzano (1781 - 1848)
George Boole (1815 - 1864)
Charles Bossut (1730 - 1814)
Francesco Brioschi (1824 - 1897)
Viktor Yakovlevich Bunyakovsky (1804 - 1889)
Lazare Nicolas Marguerite Carnot (1753 - 1823)
Eugène Charles Catalan (1814 - 1894)
Augustin Louis Cauchy (1789 - 1857)
Arthur Cayley (1821 - 1895)
Michel Chasles (1793 - 1880)
Elwin Bruno Christoffel (1829 - 1900)
Antoine Augustin Cournot (1801 - 1877)
Antonio Luigi Gaudenzio Giuseppe Cremona (1830 - 1903)
Richard Phillips Dandelin (1794 - 1847)
Augustus de Morgan (1806 - 1871)
Gaspard Clair François Marie Riche de Prony (1755 - 1839)
Julius Wilhelm Richard Dedekind (1831 - 1916)
Jean-Baptiste Joseph Delambre (1749 - 1822)
Johann Peter Gustav Lejeune Dirichlet (1805 - 1859)
Charles Lutwidge Dodgson (1832 - 1898)
Jean-Marie Constant Duhamel (1797 - 1872)
José Echegaray y Eizaguirre (1832 - 1916)
Ferdinand Gotthold Max Eisenstein (1823 - 1852)
Jean Baptiste Joseph Fourier (1768 - 1830)
Evariste Galois (1811 - 1832)
Francis Galton (1822 - 1911)
Johann Carl Friedrich Gauss (1777 - 1855)
Marie-Sophie Germain (1776 - 1831)
Hermann Günter Grassmann (1809 - 1877)
Jean Nicolas Pierre Hachette (1769 - 1834)
William Rowan Hamilton (1805 - 1865)
Charles Hermite (1822 - 1901)
Caroline Lucretia Herschel (1750 - 1848)
William Hopkins (1793 - 1866)
Carl Gustav Jacob Jacobi (1804 - 1851)
Augusta Ada King (1815 - 1852)
Leopold Kronecker (1823 - 1891)
Ernst Eduard Kummer (1810 - 1893)
Sylvestre-François Lacroix (1765 - 1843)
Joseph-Louis Lagrange (1736 - 1813)
Gabriel Lamé (1795 - 1870)
Pierre-Simon Laplace (1749 - 1827)
Pierre Alphonse Laurent (1813 - 1854)
Urbain Jean Joseph Le Verrier (1811 - 1877)
Adrien-Marie Legendre (1752 - 1833)
Joseph Liouville (1809 - 1882)
Rudolf Otto Sigismund Lipschitz (1832 - 1903)
Jules Antoine Lissajous (1822 - 1880)
Johann Benedict Listing (1808 - 1882)
Nicolaï Ivanovitch Lobatchevsky (1792 - 1856)
Etienne Louis Malus (1775 - 1812)
Lorenzo Mascheroni (1750 - 1800)
Luigi Federico Menabrea (1809 - 1896)
Gaspard Monge (1746 - 1818)
August Ferdinand Möbius (1790 - 1868)
Florence Nightingale (1820 - 1910)
Mikhail Vasilevich Ostrogradsky (1801 - 1862)
Marc-Antoine Parseval des Chênes (1755 - 1836)
Giovanni Antonio Amedeo Plana (1781 - 1864)
Joseph Antoine Ferdinand Plateau (1801 - 1883)
John Playfair (1748 - 1819)
Louis Poinsot (1777 - 1859)
Siméon Denis Poisson (1781 - 1840)
Jean-Victor Poncelet (1788 - 1867)
Lambert Adolphe Jacques Quételet (1796 - 1874)
Georg Friedrich Bernhard Riemann (1826 - 1866)
Paolo Ruffini (1765 - 1822)
George Salmon (1819 - 1904)
Ludwig Schläfli (1814 - 1895)
Mary Somerville (1780 - 1872)
Jakob Steiner (1796 - 1863)
Georges Gabriel Stokes (1819 - 1903)
Jacques Charles François Sturm (1803 - 1855)
Peter Ludwig Mejdell Sylow (1832 - 1918)
James Joseph Sylvester (1814 - 1897)
Peter Guthrie Tait (1831 - 1901)
Pafnouti Lvovitch Tchebychev (1821 - 1894)
Mikhail Egorovich Vashchenko-Zakharchenko (1825 - 1912)
Edward Waring (1736 - 1798)
Karl Theodor Wilhelm Weierstrass (1815 - 1897)
Caspar Wessel (1745 - 1818)
Aida Yasuaki (1747 - 1817)